Visiter l’Islande en Mars, à quoi s’attendre et comment s’y préparer ?

L’Islande, un pays magique.

Ses paysages lunaires et la richesse de ses multiples facettes variant au fil des saisons font de ce pays une destination touristique les plus en vogue.

A la recherche de tranquillité, de calme, d’osmose avec la nature, chaque année l’île accueille des touristes de plus en plus nombreux.

Un pays qui pourtant autrefois apparaissait en quelques lignes seulement dans les guides touristiques – d’ailleurs beaucoup d’entre nous avions quelque difficulté à le situer sur une carte géographique. Mais, depuis l’éruption du volcan « Eyjafjallajökull » en 2010 qui avait bloqué tout le trafic aérien en Europe pour cause de nuages de cendre, nombreux sont ceux qui ont pris conscience de son existence. Ce phénomène naturel a fait bondir le taux de visiteurs, passant de milliers à presque deux millions par an !

Les maisons islandaises
Paysage enneigé d’Islande au mois de Mars

L’Islande et ses légendes.

La terre des Viking mais aussi des trolls et des elfes. Un pays de superstitions et de croyance. La majorité de la population croit en ces créatures invisibles. J’ai pu comprendre qu’elles apparaîtraient uniquement aux personnes qu’elles choisissent.

Elue ou pas, ce fut pour moi un séjour inoubliable, des plus marquants !

Mais si L’Islande est un pays qu’il faut explorer et découvrir sans plus tarder, cette terre doit être préservée à son état naturel et les touristes doivent faire attention à ne pas « saccager » cet environnement éblouissant.

L’Islande : une ville, des déserts

En dehors de la ville de Reykjavick, il faut savoir que le reste du pays est quasiment désertique. En effet, la capitale compte plus de 120 000 habitants, soit la moitié de la population du pays ! En dehors, sur les routes, rares sont les habitations et on découvre de multiples zones désertiques plus ou moins grandes.

C’est pourquoi l’île offre de tels véritables remarquables panoramas naturels.

Photo - Mon voyage en Islande
Photo d’Islande au mois de Mars
Paysage enneigé en Islande fin Mars
Sur les routes – Islande au mois de Mars
Mars - Paysage en Islande - climat
Maison – Islande au mois de Mars
Chevaux Islandais - poney
Chevaux islandais 

ISLANDE – QUAND PARTIR ?

Faut-il séjourner en Islande durant la période hivernale ou bien pendant les beaux jours ? 


Toutes les personnes vivant en Islande vous le diront, pour découvrir ses multiples facettes et palettes de couleurs, il faut au moins y séjourner deux fois. Si vous souhaitez de la neige dans ce cas il faut y aller en hiver, si vous désirez un décor doré et parsemé de blanc ce sera plutôt l’automne – Si au contraire, vous avez envie de découvrir l’Islande en pleine floraison et retrouver des étendues d’herbe, dans ce cas, ce sera plutôt la période printemps-été.

Pour ma part j’ai coupé la poire en deux !

J’y suis allée du 21 au 26 mars, soit 1 jour après l’officialisation du printemps.

Cela m’a permis de profiter encore des aspects hivernaux, de la neige, sans non plus me retrouver coincée et cloîtrée pour cause d’intempéries.

En cette fin de mars, il y avait très peu de verdure. Les paysages sont plutôt dans les tons dorés et la neige reste toujours visible à certains endroits.

Je pensais voir l’Islande complètement enneigée en cette période. Ce ne fut pas le cas mais je ne regrette absolument pas. Cette destination je la souhaitais hivernale certes, mais les nuances dorées de la végétation apportaient une étonnante note mélancolique au paysage. C’était tout simplement magnifique.

Paysage enneigé Islande en Mars
L’Islande sous la neige
Mars - Paysage Islande - climat
L’Islande sous la neige
Grundarfjörður - péninsule de Snæfellsnes - paysage - Voyage en Islande en Mars
Snæfellsnes, vue à proximité de la célèbre montagne Kirkjufell en Islande
Arnarstapi - péninsule de Snæfellsnes - Voyage en Islande fin Mars - Paysage
Arnarstapi, hameau situé face à la mer – Islande
Ville islandaise
Stykkishólmur, ville située en Islande

Quand partir en Islande pour voir des aurores boréales ?


Sur la majorité des sites internet, il est écrit que la meilleure période pour voir une aurore boréale est de septembre à mars. Plus précisément, du 21 septembre au 21 mars.

De mon côté, No comment…Petit rappel, je suis partie en Islande du 21 mars au 26 mars.

Je suis déçue déçue déçue…Je n’en ai pas vu une seule…

Mon point de vue : Tout est une question de chance et de hasard.

Il faut être au bon endroit au bon moment.

Plusieurs sorties pour admirer les aurores boréales ont été organisées avec mon groupe. Le temps n’était malheureusement pas propice, il n’y avait aucune percée dans les nuages pour en apercevoir. Et puis parfois le temps était idéal, mais à mon grand regret il ne s’est rien produit.

Tant pis, ce sera une bonne excuse pour y retourner !

ISLANDE – COMMENT S’HABILLER ?

Les tenues vestimentaires pour un voyage prévu en mars


Etant donné que j’ai opté pour un séjour en période hivernale, je me suis équipée comme pour aller aux sports d’hiver. Il fait frais, parfois très froid et à certains endroits le vent peut être violemment glacial. Voici le type de vêtements que je portais chaque jour :

EN HAUT : 1 Tee-shirt thermique avec une doublure polaire + Une polaire à zip + 1 doudoune

EN BAS : 1 collant thermique avec une doublure polaire + 1 pantalon de ski + des chaussettes thermiques avec doublure polaire

AUX PIEDS : Des chaussures imperméables que l’on peut utiliser soit dans la neige soit en randonnée. J’avais également apporté 1 paire de boots « Ugg » pour la ville.

J’avais acheté au cas où des crampons qui s’adaptent sur mes chaussures. Je ne m’en suis pas servi mais je ne regrette pas d’y avoir pensé. C’est toujours une fois que l’on en a besoin que l’on regrette de ne pas en avoir acheté.

ACCESSOIRES : Des gants tactiles afin de pouvoir utiliser mon téléphone portable sans les retirer + une écharpe polaire + un bonnet en polaire et laine

Je ne suis pas fan des sacs à dos de randonnée alors j’ai opté pour un sac à dos de la marque « Rains » qui sèche en quelques minutes. Un parfait compagnon de route puisqu’il est imperméable.

Une fois habillée, autant vous dire que je portais l’équivalent de mon poids en vêtement ! Une véritable épreuve pour me déplacer !

Vêtement pour islande - Chaussures
The North Face : Gants polaire et tactile / Sorel : Chaussures « Cozy Carnival »
Vêtement pour islande
Roxy : Doudoune géothermique niveau 4

Pour recevoir mes prochains Posts, inscrivez-vous à ma newsletter.

Auteur : Le Charme Electro

Le Blog Mode électro, Beauté, Clubbing et Lifestyle de la chanteuse Audrey Valorzi. Le monde électro vu par une trentenaire parisienne chanteuse et parolière qui navigue au sein de la scène électro depuis 10 ans. Entre chroniques, anecdotes, expériences et conseils, ma vision 100% féminine.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.